);

Les maladies endocriniennes, les troubles neurologiques et la libido

L’organisme humain régule ses fonctions vitales grâce à un processus appelé homéostasie. Pour effectuer cette régulation, l’organisme s’appuie essentiellement sur le bon fonctionnement des systèmes endocrinien et neurologique. Des troubles neurologiques peuvent apparaître si ces systèmes ne fonctionnent pas correctement et ces problèmes peuvent également affecter le fonctionnement de plusieurs glandes :

  •     Hypophyse/ Glande Pituitaire
  •     Thyroïde
  •     Glande Parathyroïde
  •     Pancréas
  •     Glandes Surrénales
  •     Gonades

Cela permet d’identifier les différents troubles et symptômes neurologiques qui apparaissent fréquemment lorsque le système endocrinien est affecté. Ces éléments permettent de diagnostiquer et de traiter efficacement les maladies endocriniennes.

 

Nous classons les maladies endocriniennes dans deux catégories différentes, en fonction de leur cause:

  •     Les glandes produisent trop ou pas assez d’hormones – déséquilibre hormonal
  •     Une tumeur en développement affecte le fonctionnement des glandes

Les causes des troubles neurologiques ou endocriniens incluent:

  • Rétrocontrôle négatif dans le système endocrinien
  • Maladie
  • Dysfonction des glandes (si une des glandes ne parvient pas à en stimuler une autre, la seconde glande ne réussira pas à produire le taux d’hormone requis)
  • Maladie génétique
  • Infection
  • Lésion d’une glande endocrine
  • Présence d’une tumeur sur une glande endocrine (la plupart des tumeurs sont bénignes mais elles peuvent affecter la production hormonale)

Les troubles endocriniens affectent grandement l’équilibre de notre organisme, ce qui inclut l’endurance sexuelle et la libido. La testostérone est une hormone qui joue un rôle majeur dans l’organisme masculin, sa production dépend essentiellement des glandes surrénales.

Types de troubles endocriniens/neurologiques:

 

  • Insuffisance Surrénale (les glandes surrénales ne produisent pas assez d’hormones)
  • Syndrome de Cushing (production excessive d’hormones- glande pituitaire)
  • Gigantisme (dysfonctionnement de la glande pituitaire)
  • Hyperthyroïdisme (production excessive d’hormone thyroïdienne par la thyroïde)
  • Hypopituitarisme (glande pituitaire-absence ou faible taux d’hormones)
  • Néoplasie Endocrinienne Multiple (trouble d’origine génétique)

Ces troubles provoquent d’importants déséquilibres au sein de l’organisme, ils peuvent avoir des conséquences graves, voire même mortelles s’ils ne sont pas traités. Bien que les symptômes visibles soient parfois mineurs, ces maladies doivent impérativement être traitées. Dans le cas contraire, elles peuvent provoquer les complications suivantes:

  • Insomnie (liée à la thyroïde)
  • Coma (en cas d’hypothyroïdisme)
  • Dépression (liée à plusieurs pathologies thyroïdiennes)
  • Troubles Cardiaques
  • Lésions Nerveuses
  • Lésion ou défaillance potentielle d’un organe
  • Multiples problèmes de santé qui affectent la qualité de vie

Les déséquilibres hormonaux sont généralement traités lorsqu’ils commencent à affecter négativement la vie des patients concernés. Les spécialistes prescrivent différents médicaments pour réguler le fonctionnement des glandes et la production des hormones. Ils prescrivent également des hormones synthétiques pour traiter les troubles hormonaux. Les symptômes s’atténuent et la qualité de vie des patients s’améliorent lorsque les médecins parviennent à établir un diagnostic correct et à prescrire le traitement adéquat.

Certains troubles neurologiques majeurs augmentent grandement le risque d’impuissance, car ils empêchent le cerveau d’envoyer des signaux au système reproducteur. Ce type de trouble peut empêcher les hommes d’avoir des érections.

Plusieurs pathologies qui affectent le système nerveux peuvent aussi augmenter le risque d’impuissance. Ces troubles empêchent également le cerveau de communiquer avec le système reproducteur. Ils peuvent donc aussi provoquer des troubles érectiles.

Les troubles neurologiques qui sont fréquemment associés à l’impuissance sont:

  • La Maladie d’Alzheimer
  • La Maladie de Parkinson
  • Tumeur du cerveau ou de la moelle épinière
  • SP (Sclérose en Plaques)
  • AVC
  • Epilepsie Temporale

 

Quelles sont les conséquences des maladies endocriniennes et des troubles neurologiques sur la sexualité masculine?

Les troubles endocriniens ou neurologiques nuisent à la sexualité masculine et provoquent notamment les symptômes suivants:

  • Difficulté à avoir une érection
  • Difficulté à maintenir une érection
  • Libido réduite
  • Faible taux de testostérone.

Les troubles endocriniens ou neurologiques nécessitent  une surveillance clinique stricte afin de garantir l’efficacité du traitement prescrit et la guérison du patient.

Profitez des joies du sexe dans un espace réduit

Vous pouvez préparer une couverture en fourrure, utiliser un parfum d’ambiance et mettre de la musique douce.

Votre partenaire sera sans doute étonnée en découvrant tout cela. Nous vous conseillons de rester détendu, de ne pas lui donner d’explications et de faire de votre mieux pour la combler. Vous constaterez rapidement que vos efforts vous ont permis d’atteindre votre but et de lui donner beaucoup de plaisir.

Si vous demandez des conseils à des hommes qui ont de l’expérience dans ce domaine, ils vous recommanderont probablement d’avoir des rapports sexuels torrides dans des espaces réduits.

 

 

 

 

Les maladies endocriniennes, les troubles neurologiques et la libido
Laisser une note
0 Partages

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.