);
Accueil » Érection » Je bande mou : Que Faire Pour bander dur et fort?

Je bande mou : Que Faire Pour bander dur et fort?

Quel homme n’a pas été un jour dans l’obligation de mettre fin prématurément à un acte sexuel parce que son pénis n’a pas répondu présent ? Malheureusement, si l’on peut parler de manière trivial de ce type de problèmes, surtout pour les dédramatiser, ceux-ci sont pourtant bien réels et handicapants. Bien évidemment, il y a une différence entre avoir un problème érectile exceptionnellement ou être victime d’un dysfonctionnement érectile depuis plusieurs mois ou plusieurs années. Pourtant, dans les deux cas, il est possible de faire le nécessaire pour ne plus avoir à se dire “je bande mou” !

Comment définir un dysfonctionnement érectile ?

Si l’expression bander mou est un bel oxymore, puisqu’il est par essence impossible de bander lorsque le sexe reste mou, elle reste particulièrement imagée pour être comprise de tous les hommes. Les symptômes sont finalement assez simples : il s’agit de l’impossibilité, par le manque de dureté de pénis, d’obtenir une relation sexuelle, qui puisse convenir à l’homme comme à sa ou son partenaire. Cela ne signifie par forcément ne pas arriver à bander, mais plutôt ne pas bander assez convenablement.

Les problèmes d’érections concernent rarement les jeunes adultes. En effet, ce type de désagréments interviennent principalement après 35 ans et se multiplient avec le temps. La plupart du temps, les difficultés adviennent petit à petit. Alors effectivement, il arrive à chaque homme d’avoir, à un moment précis, une panne. On ne parlera à ce moment là pas encore de dysfonctionnement érectile. Ce terme décrit, d’après les diagnostics médicaux, les hommes dont l’impossibilité à bander ou à bander correctement dure depuis au moins trois mois. Mais s’il ne faut pas s’alerter d’une panne en elle-même, il est important de commencer à s’interroger lorsque plusieurs pannes sont subies dans un laps de temps très court. En effet, plus les problèmes sont pris précocement et plus il sera facile de les traiter, en évitant l’impuissance.

Je bande mou. Pourquoi ?

Pour comprendre quelles sont les causes du dysfonctionnement de l’érection, il convient d’abord de comprendre comment fonctionne une érection. Cette réaction du pénis fonctionne en trois étapes : dans un premier temps, c’est le cerveau qui joue un rôle. L’excitation crée des stimulis transmis aux nerfs du pénis. Dans un second temps vient la phase de la tumescence. Les artères présentes dans le pénis s’ouvrent et laissent entrer une grande quantité de sang, faisant logiquement gonfler le membre. Enfin, troisième étape, celle de la rigidité : les veines, qui ont pour rôle de chasser le sang du pénis, sont comprimées à cause de la pression sanguine. Du coup, le sexe est très dur et est en état de permettre une pénétration.

Lorsque l’on bande mou, une de ces étapes, voire plusieurs dans certains cas, ne se passent pas comme prévu.
La prise de certains médicaments, notamment des antidépresseurs, le manque de confiance en soi, l’anxiété ou encore le nombre de rapports sexuels trop rapprochés dans le temps limitent la phase d’excitation. Le cerveau ne transmettant pas l’information au pénis, celui-ci ne grossira pas.

Pour les deux autres phases, à savoir la tumescence et la rigidité, un dysfonctionnement a des origines nombreuses. Bien évidemment, les hommes qui suivent des traitements lourds ou sont victimes de maladies comme le cancer, le diabète, ou des maladies cardiaques rencontrent plus de difficulté à bander que les hommes en pleine forme. Pourtant, même un homme en pleine forme peut avoir des troubles érectiles : dans ce cas-là, il est important de regarder de près son mode de vie : en effet, l’alcool, le tabac, l’alimentation trop riche ou encore le stress jouent un rôle incontestable.

Mais la raison la plus évidente pour laquelle on bande mou est l’âge. Et à ce niveau là, le coupable est tout désigné, il s’agit de la testostérone. Cette hormone exclusivement masculine intervient sur toutes les caractéristiques propres à l’homme, à savoir la croissance des muscles, la pilosité et bien sûr, la libido et le bon fonctionnement du pénis. Or, il faut savoir que le taux de testostérone baisse chaque année avec l’âge. D’après les différentes études, le taux diminuerait de 1 à 2 % par an, et provoquerait, autour de la cinquantaine, l’andropause, la ménopause masculine.

Comment ne plus bander mou ?

Il y a véritablement des solutions pour mettre fin aux problèmes érectiles, que ceux-ci soient exceptionnels ou plus réguliers. La première chose à faire est de garder confiance en soi. C’est effectivement plus facile à dire qu’à faire. Mais lorsque le moral chute en même temps que la capacité à bander, il sera d’autant plus compliqué de corriger le tir. Pour cela, il faut continuer à avoir des relations sexuelles, même si celles-ci n’incluent pas forcément une pénétration. Dans un premier temps, ces relations sexuelles doivent se réaliser en ayant modifié légèrement son mode de vie : boire un peu moins, manger mieux, arrêter de fumer, réserver l’acte sexuel à des moments où l’on est mieux reposé et moins stressé. Cela offre l’opportunité de savoir quels sont les facteurs qui provoquent ou accentuent les dysfonctionnements.

Bien évidemment, le recours à des produits spécifiques favorisera le retour à de bonnes érections. Inutile de passer forcément par son médecin, des produits totalement naturels et sans ordonnance existent dans le commerce. Ceux-ci, composés notamment de testostérone, facilitent le retour d’érections fortes et durables. On peut citer par exemple Male Extra ou Vigrx Plus, les deux produits phares du marché, compléments alimentaires spécifiques pour les dysfonctionnements érectiles.

Enfin, les pompes à pénis, qui tendent à se démocratiser, sont également très utiles. Fonctionnant en mode curatif, elles interviennent pour augmenter l’afflux sanguin dans les tissus du pénis. L’usage régulier de ce type d’appareil offre des résultats très satisfaisants pour réduire ou éviter de bander mou.

Enfin, si les problèmes d’érection viennent de maladies chroniques ou de traitements médicamenteux qui annihilent l’excitation ou ses effets mécaniques, il ne faut pas hésiter à en parler à son médecin. Celui-ci pourra trouver une solution, en corrigeant ou en changeant le traitement.

Ainsi, la nature est cruelle, chaque homme vieillit et, pour une raison ou pour une autre, il lui arrivera, un jour, de dire “je bande mou”. Mais face à ce constat, les solutions existent. Et bientôt, les érections fortes et dures seront de nouveau présentes !

Je bande mou : Que Faire Pour bander dur et fort?
Laisser une note

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.