Accueil » Érection » Agir sur une dysfonction érectile par homéopathie » L’homéopathie au secours des troubles érectiles

L’homéopathie au secours des troubles érectiles

Vous rencontrez des difficultés à obtenir et/ou à maintenir une érection ? Ces troubles érectiles appelés également dysfonctionnements érectiles peuvent avoir plusieurs causes d’ordre psychologique ou vasculaire. Heureusement, pour chaque  homéopathie-troubles-érectilescause identifiée, il existe des solutions homéopathiques. Les avantages de l’homéopathie sont multiples : il s’agit d’un traitement de fond, sans accoutumance, 100 % naturel, sans effet secondaire et donc sans danger pour la santé, sans ordonnance et formidablement efficace. L’homéopathie offre bien souvent une issue là où la médecine plus traditionnelle échoue. Essayez ces remèdes…et dîtes nous en des nouvelles !

Les dysfonctionnements érectiles se définissent par une rigidité insuffisante du pénis en érection. Cette érection se doit aux corps caverneux situés dans la verge qui se gorgent de sang sous l’effet de l’excitation sexuelle. Sans érection suffisamment ferme, les rapports sexuels et notamment la pénétration vaginale, deviennent impossibles. Ces troubles touchent de nombreux hommes et entraînent bien souvent honte et frustration. Les origines de ces troubles sont diverses. L’homéopathie peut jouer un rôle sur les causes vasculaires et/ou psychologiques d’un dysfonctionnement érectile.

L’homéopathie au secours des troubles érectiles d’origine vasculaire

L’ensemble des maladies qui détériorent les artères peuvent avoir des effets sur la qualité des érections en empêchant le sang d’affluer correctement vers les corps caverneux. Ainsi, la perte d’élasticité des artères combinée au dépôt de plaques d’athérome (amas de « mauvais » cholestérol) constitue une des premières causes d’impuissance masculine. Cette athérosclérose nuit à une bonne circulation sanguine et est favorisée par un âge avancé, l’hypertension artérielle, le tabagisme, le diabète, ou bien encore les dyslipidémies (anomalie de la quantité de graisses circulantes dans le sang). S’il faut bien évidemment traiter les causes primaires de l’impuissance, l’homéopathie peut, en complément du traitement, favoriser un retour à des érections normales.

Ainsi les diabétiques souffrant de problèmes érectiles pourront prendre 5 granules de Moschus 7CH le soir au coucher pendant 3 mois. Lycopodium clavatum apportera une aide aux personnes sédentaires présentant des problèmes de surpoids tandis que Caladium serait particulièrement indiqué chez les fumeurs.

Si le trouble érectile est davantage lié à l’âge, essayez Cobaltum 7CH, 5 granules le soir au coucher pendant 3 mois ou Selenium 9CH. Ce dernier s’adresse aux personnes d’âge mûr qui ressentent du désir mais qui se fatiguent rapidement et dont l’éjaculation se déclenche trop vite. Selenium 9CH est à prendre en 3 granules chaque soir au coucher puis, si possible, 3 granules également une heure avant la relation sexuelle souhaitée. Également pour les amants d’âge mur, il est recommandé d’essayer Damiana 7 CH (5 granules au coucher pendant 3 mois), en alternance avec Selenium metallicum 7CH ou encore Argentum nitricum 7 CH si l’érection perd en vigueur au début de la pénétration.

L’homéopathie au secours des troubles érectiles d’origine psychologique

Les problèmes d’érection peuvent également avoir une cause d’origine psychologique. La plupart du temps, on les identifie grâce à l’exclusion d’une cause somatique. La conservation des érections spontanées nocturnes et matinales permet en effet de poser le diagnostic de la cause psychologique. Ainsi, anxiété, stress, l’angoisse de la performance, la dépression, peurs diverses peuvent altérer la qualité des érections. L’homéopathie offre dans ces cas une alternative aux traitements par antidépresseurs et anxiolytiques qui, s’ils sont efficaces sur le stress, vont faire baisser la libido et la fermeté de l’érection.

Si le trouble érectile est lié à l’émotivité, prenez Ignatia 5CH en alternance un jour sur deux avec Conium Maculatum 9CH, 5 granules le soir au coucher pendant 3 mois. Onosmodium 9CH, 5 granules le soir pendant 3 mois est à réserver aux personnes déprimées.

 

Un commentaire

  1. DURAND

    Es ce que la masturbation est une bonne thérapie.
    et cela permet-il de muscler le penis et avoir une bonne érection ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*