Accueil » Impuissance » Du sport pour lutter contre le cancer de la prostate

Du sport pour lutter contre le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est la maladie qui touche le plus fréquemment les hommes, après le mélanome. Les chances de survie sont extrêmement réduites si cette maladie n’est pas dépistée de manière précoce. Ce “tueur silencieux” évolue lentement dans la plupart des cas. Cette pathologie est également difficile à identifier car elle ne provoque pas de symptômes visibles avant d’avoir atteint un stade avancé. Cette maladie est héréditaire et touche fréquemment les hommes Afro-Américains. Aucun test ne peut indiquer si une personne risque de développer un cancer de la prostate. A l’heure actuelle, la chirurgie et la radiothérapie sont les seuls traitements qui permettent de lutter contre la maladie. Toutefois, une équipe de chercheurs de l’Université de Sheffield Hallam au Royaume-Uni a récemment fait une découverte très intéressante. Ces chercheurs ont découvert que la pratique du sport peut limiter le développement du cancer de la prostate. Cette recherche a été financée par le Cancer Research UK et 50 hommes atteints d’un cancer à la prostate localisé y ont participé. 25 participants ont suivi un programme sportif pendant 12 mois. Les autres participants n’ont pratiqué aucun exercice pendant cette période. Les résultats obtenus par le premier groupe furent tellement impressionnants que de nombreuses personnes ont décidé de militer pour que le Service de Santé Nationale (NHS) finance des programmes de gymnastique pour ce type de patients.

Durant cette étude, 25 hommes ont suivi un programme sportif hebdomadaire pendant que les autres participants s’informaient au sujet des effets positifs que le sport peut avoir sur le cancer. Les patients ont tous été soigneusement examinés en subissant notamment des analyses régulières afin de vérifier leur taux de PSA. L’Antigène Prostatique Spécifique est une protéine fabriquée par la prostate, on peut mesure son taux en effectuant une analyse de sang. Un taux élevé de PSA peut indiquer la présence d’un cancer, si ce taux augmente au fil du temps cela peut signifier que la maladie se développe de manière localisée ou dans le reste de l’organisme. Le Dr. Liam Bourke a dirigé cette étude.  Il a déclaré que son équipe a découvert que l’exercice physique peut agir sur le cancer en limitant son développement. Il a également ajouté que cette activité pouvait même optimiser la réparation de l’ADN endommagé. Les résultats obtenus furent si encourageants que les chercheurs ont décidé de mener une seconde étude avec un plus grand nombre de participants afin d’explorer cette piste.

Cette étude est vraiment rassurante pour les hommes qui pratiquent une activité sportive régulière. Nous  tenons  cependant à conseiller aux hommes qui ont atteint la quarantaine de s’informer au sujet du dépistage du cancer de la prostate auprès de leur médecin ou d’un urologue. Les hommes les plus fréquemment touchés par cette maladie, comme les Afro-Américains, et ceux qui ont un parent atteint de ce cancer, doivent se renseigner et effectuer un dépistage avant 40 ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *