);

Comment remédier à de bas niveaux de testostérone naturellement

La déficience en testostérone a été récemment le centre de beaucoup d’attention. Les hommes qui se sentent un peu moins énergétiques accourent pour voir leurs médecins et faire des tests hormonaux en espérant une solution rapide avec un patch, un gel, une injection ou une pilule. Mais avant de faire de même, vous pouvez résoudre le problème naturellement. Le secret n’en est pas vraiment un : un mode de vie sain.

Qu’est-ce que la testostérone ?

La testostérone est une hormone qui est naturellement produite chez les hommes et les femmes. Elle est plus présente chez les hommes et c’est ce qui fait pousser la barbe et rend votre voix plus grave. Elle élève votre libido et aide à développer de la masse musculaire. Sa production est augmentée pendant la puberté et commence à ralentir à partir de la trentaine.

Symptômes d’un faible taux de testostérone

Les hommes souffrant de faibles taux de testostérone se plaignent souvent de fatigue et d’une libido diminuée. Ils peuvent également subir une dysfonction érectile et un gain de poids. En plus de cela, une corrélation entre la déficience en testostérone et certains troubles métaboliques, tels que la résistance à l’insuline et le diabète, a été démontrée.

Si vous présentez ces symptômes, vous devriez peut-être consulter votre médecin. Mais les symptômes ne sont pas forcément liés à un faible taux de testostérone. Si vous les analyses révèlent un taux en dessous de la normale, essayez ces cinq remèdes naturels avant de voir si la thérapie de substitution de la testostérone est indiquée.

Vérifiez votre tour de taille

La recherche montre un lien entre un grand tour de taille et une testostérone diminuée. Une étude publiée en 2011 dans Asian Journal of Andrology a étudié plus de 200 hommes âgés de 54 à 86 ans. Il a été rapporté que les hommes ayant les rapports tour de taille/taille (hauteur) les plus élevés avaient une tendance à voir leur taux de testostérone diminuer. Cela ne veut pas dire que tous les hommes qui sont passionnés des fûts de bière ont moins de testostérone. Cela signifie simplement qu’il existe un risque plus élevé.

Voici comment procéder. Prenez un mètre ruban et placez-le autour de votre taille, au-dessus des os de la hanche. Il faut que ce nombre soit proche de la moitié de votre taille (hauteur). Un poids inférieur avec la même taille ne fera peut être pas l’affaire. Votre pantalon devrait vraiment être plus desserré au milieu. Continuez à lire, les deux points suivants vous aideront à y arriver.

Moins de sucre

Un coup dur pour ceux qui aiment les sucreries. Des chercheurs Irlandais ont étudié les effets de la consommation de sucre sur la sécrétion de testostérone. Ils ont constaté que des niveaux élevés de sucre dans le sang peuvent nuire à votre production de testostérone en réduisant sa production de jusqu’à 25%. Même deux heures après avoir consommé 75 grammes de glucose, 15 pour cent des sujets présentaient encore des taux très faibles de testostérone. Réduisez donc votre consommation de sucre et de farine. La bière est probablement tout autant coupable. Il est donc essentiel de savoir ceci – si vous testez votre testostérone, vous devez être à jeun.

L’entraînement physique

À mesure que nous vieillissons, nous avons tendance à perdre de la masse musculaire. Un programme régulier de musculation vous aidera à la maintenir et à augmenter votre taux de testostérone par la même occasion. Les exercices qui utilisent beaucoup de muscles vous seront plus profitables. Les études montrent que les exercices d’intensité supérieure ont tendance à avoir un effet plus important sur la production de testostérone. Alors choisissez des exercices tels que les squats, le soulevé de terre, le développé couché et les tractions.

Le sommeil

Pour vous aider à réussir dans votre programme de musculation, vous devez récupérer correctement. Votre corps ne devient pas plus fort pendant l’exercice; il devient plus fort après l’exercice. Si vous avez fait votre part du travail en soulevant des poids, votre corps a besoin de temps pour s’adapter au stress et devenir plus fort. Des cycles de sommeil correct sans perturbation sont nécessaires. Ainsi, une bonne nuit de sommeil aidera à maintenir un niveau de testostérone sain.

Une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association a examiné un groupe d’hommes jeunes et en bonne santé qui on réduit leur temps de sommeil de huit heures à cinq heures pendant une semaine. Le résultat ? Leurs niveaux de testostérone ont diminué de 10 à 15 pour cent. Certes, l’étendue de l’étude était restreinte, avec seulement 10 participants, mais ce n’était qu’une semaine de restriction de sommeil pour des hommes dans leur vingtaine. Pouvez-vous imaginer ce qui arrive à un homme devenue récemment père vers la fin de la trentaine ?

Ne stressez pas

Maintenant, reconsidérons cet homme récemment devenu père et privé de sommeil, et mettons le sous pression 60 heures par semaine comme c’est souvent le cas au travail. Les hommes qui rapportent des niveaux plus élevés d’anxiété, d’hostilité et de dépression ont un taux de testostérone inférieur. Si vos niveaux de testostérone chutent drastiquement, prendre des mesures pour gérer votre niveau de stress vous fera le plus grand bien. Cela pourrait simplement être dire non à quelques engagements sociaux, consacrer plus de temps à son passe-temps préféré, faire de la méditation, voire solliciter l’aide d’un professionnel.

Conclusion

Donnez à votre corps ce dont il a besoin et il restera en bonne santé. La thérapie de substitution hormonale a ses risques. Alors, considérez ce traitement  uniquement comme dernier recours. Les suggestions dans cet article stimuleront non seulement vos hormones, mais elles vous dynamiseront vous aussi et vous procureront un bien être inestimable.

Comment remédier à de bas niveaux de testostérone naturellement
Laisser une note
0 Partages

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.