);

le cannabis et l’impuissance masculine : Que savoir ?

Le cannabis est une drogue très largement démocratisée, dans le monde entier, au point que certains pays ont choisi de la dépénaliser. Néanmoins, les effets sur la fonction sexuelle sont relativement manifestes et tendent, de plus en plus, à être rigoureusement prouvés. La question est de savoir quelle est la nature concrète de leurs impacts dans ce domaine en fonction de différents critères, comme par exemple le dosage mais également la régularité des prises dans le temps.

Cannabis et désinhibition

Ce n’est un secret pour personne, le cannabis désinhibe. Constante de la plupart des drogues, qu’elles soient douces ou non. La détente, ou forme de relaxation, qu’implique sa consommation peut avoir des répercussions positives, sur le moment, en matière de sexualité. Le sujet augmente sa faculté de laisser-aller, oublie la notion de performance et surtout laisse ses complexes au vestiaire. Le tétrahydrocannabinol, ou plus simplement le THC, est le cannabinoïde le plus significatif dans la plante de cannabis. À faible dose, il peut avoir un effet sur la dilatation des vaisseaux sanguins et faciliter l’érection. De quoi combattre, dans une certaine mesure, l’impuissance masculine tout en ayant le pouvoir de réveiller la libido. Mais attention, cet aspect reste très marginal, ne serait-ce que dans la capacité à cerner avec justesse les très faibles doses admissibles, susceptibles d’être thérapeutiques.

Qu’est-ce que l’impuissance masculine ?

L’impuissance masculine est caractérisée par la non faculté de maintenir une érection suffisante lors d’un rapport sexuel. Ses causes sont soit psychologiques, soit organiques, ou le plus souvent les deux simultanément. Dans tous les cas, des traitements existent, qu’ils soient psychiatriques, médicamenteux ou alternatifs. Néanmoins, le point commun de ces solutions est qu’elles impliquent toutes l’intervention de spécialistes, comprendre par là de véritables professionnels.

Le cannabis conduit-il à l’impuissance masculine ?

Cette question soulève un paradoxe plutôt saisissant par rapport à ce qui a été dit en préambule. Encore que tout semble être une question de quantité. Un sujet qui fume plusieurs joints par jour s’expose à de multiples troubles : apathie, problèmes de mémoire, difficulté de concentration, hypertension, risques cardiovasculaires. Mais également des troubles érectiles qui peuvent aller jusqu’à l’impuissance. Le nombre de spermatozoïdes diminue et l’homme est en quelque sorte atteint dans sa virilité.
La consommation assidue du cannabis mène également souvent à la dépression, qui elle-même peut entraîner une baisse significative de la libido. L’engrenage se construit petit à petit et finit immanquablement par mener à des troubles de l’érection. Cet exemple montre l’effet indirect que peut impliquer la consommation excessive du cannabis.

La problématique peut-elle se résumer à une question de dosage ?

On retrouve souvent cette idée dans les considérations d’ordre nutritionnel. Sans rentrer trop dans les détails, un aliment peut être autant un médicament qu’un poison, suivant son dosage. Comme on dit souvent, point trop n’en faut mais il ne faut en supprimer aucun. Un autre exemple pourrait être les aspirines. Ces dernières soulagent les maux de têtes mais peuvent, en cas de consommation excessive, finir par créer des migraines. Même si tout n’est pas parfaitement clair avec le cannabis, ce dernier, bien que considéré comme une drogue, peut avoir des effets thérapeutiques dans certains cas. Le bon dosage semble être une des clés du problème puisque nous avons mis en évidence qu’une prise ponctuelle peut avoir parfois des effets bénéfiques. Il faut néanmoins se rappeler que la loi française interdit la production, la détention, la vente, l’achat et l’usage de stupéfiants, dont le cannabis. Les faits de consommation, même les plus simples, peuvent conduire à des poursuites pénales. Il en est de même pour la production à usage personnel.

le cannabis et l’impuissance masculine : Que savoir ?
Laisser une note
0 Partages

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.