Accueil » La libido masculine » La baisse du libido » La baisse de libido chez l’homme de 50 ans

La baisse de libido chez l’homme de 50 ans

On a souvent tendance à associer la baisse de libido avec les femmes, mais les hommes aussi peuvent y être sujets, surtout avec l’âge : perte de confiance, problèmes physiologiques,… Les causes peuvent être nombreuses et il est important de bien les repérer.

La baisse de libido se caractérise généralement par un manque d’envie et de désir sexuel, voire un refus de toute relation sexuelle. Chez l’homme, elle peut être liée, surtout vers et après 50 ans à une certaine faiblesse de l’érection : mais il ne faut pas confondre pour autant baisse de libido et problèmes d’érection. Si ces deux phénomènes peuvent être liés, ne plus avoir de désir chez l’homme ne signifie pas toujours un manque de confiance en ses capacités sexuelles ou une certaine faiblesse physique, et inversement.

baisse-libido-homme-50-ans
C’est pourquoi la baisse de libido chez l’homme de 50 ans englobe parfois un problème plus large et qui n’est pas forcément d’ordre sexuel : elle est en effet souvent en lien avec des problèmes psychologiques comme un manque de confiance en soi, de problèmes au travail ou familiaux et qui ont un impact direct sur la vie sexuelle.

De plus, passer les cinquante ans est souvent un moment critique pour les hommes et peut être très mal vécu : c’est un âge où l’on se remet en question, où l’on fait un bilan sur sa vie qui n’apparaît pas toujours positif. C’est aussi à cette période de la vie que l’on se rend compte que l’on vieillit ; tandis que certains essaient de fuir cette vieillesse en adoptant un comportement juvénile, très impulsif (la fameuse “crise de la cinquantaine”), d’autres au contraire s’enferment dans cette image vieillissante de l’homme, ce qui peut provoquer une baisse de libido.

Avoir 50 ans pour un homme

Avec l’âge, les hommes se mettent aussi peu à peu à douter de leur capacité à satisfaire sexuellement leur partenaire, ce qui créé nécessairement des problèmes d’érection et entraîne par la suite une baisse de libido. C’est un cycle vicieux auquel il faut remédier rapidement pour éviter qu’il ne perdure dans le temps. La perte de libido peut provenir aussi d’une pression trop forte vis-à-vis de la société ou du partenaire : par peur d’échouer, de ne plus satisfaire son partenaire avec l’âge, il arrive que certains hommes se replient sur eux-mêmes et évitent toute relation sexuelle.

Le plus important est de ne pas banaliser le problème et de prendre en compte ce changement d’appétit sexuel : il faut être à l’écoute, essayer de chercher la cause du problème sans pour autant se montrer trop insistant afin de ne pas créer un blocage plus important. Dans un premier temps, il peut être conseillé d’aller voir son médecin ou encore mieux, un sexologue afin de voir si cette baisse de libido est d’ordre physiologique ou pathologique. Le sexologue est un spécialiste et à l’habitude de ce genre de problèmes, c’est pourquoi il ne faut surtout pas avoir honte de consulter. Il ne faut pas hésiter également à en parler à son partenaire, car c’est souvent ce qui permet de débloquer la situation. Avoir une baisse de libido à cinquante ans n’est pas une fatalité ni quelque chose d’anormal.

 

2 commentaires

  1. bousard

    Bonjour,

    J’ai 54 ans et toujours autant de désirs pour mon épouse. Lors des préliminaires, je n’ai pas de soucis particulier, mon sexe est en érection peut être quelque fois avec des difficultés mais dans l’ensemble tout se passe bien.
    Là où tout se complique, c’est au moment de la pénétration, mon sexe se ramolli et malgré tous les efforts de mon épouse, impossible de me stimuler.
    Je voulais vous informer que je suis atteins d’une pathologie qui m’oblige à prendre des médicaments depuis des années, y aurait-il une cause à effet ?
    Je ne veut pas me trouver d’excuses, peut être, il a autre chose que je ne veux pas reconnaître.
    C’est pour cela que je vous écris ce jour, à savoir, si un début de piste pouvait exister me concernant.
    D’avance je vous en remercie.
    Cordialement

    • Limpuissance-masculine.fr

      Bonjour ,

      ça peut être psychologique ou du aux médicaments que vous preniez , avez-vous essayé de voir avec un médecin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *