Accueil » Impuissance » Thérapie par auto-injection (injection intracaverneuse)

Thérapie par auto-injection (injection intracaverneuse)

Introduction

Thérapie-auto-injection-impuissanceLa thérapie par auto-injection est l’une des nombreuses options disponibles pour le traitement de l’impuissance. Cela implique que le patient ou sa partenaire injecte un médicament directement dans le côté du pénis pour créer une érection. L’érection créée est naturelle et commence habituellement 5 à 15 minutes après l’injection. Ce ne sont pas tous les patients qui répondent à ce type de traitement, mais ceux qui y répondent ont une érection qui dure de 30 à 120 minutes. Les injections sont administrées par une petite aiguille et utilisent une très petite quantité de médicament. Les injections sont relativement indolores et sont facilement enseignées aux patients en une ou deux visites avec le médecin.

 

Les médicaments utilisés aujourd’hui comprennent : prostaglandine (PGE-1 ou Prostin ou Alpoprostadil ou Caverject), papavérine chlorhydrate et phentolamine (Regitine). Tous ces médicaments ont été approuvés par la FDA pour des usages autres que le traitement de l’impuissance. Seulement la prostaglandine a été approuvée par la FDA pour le traitement de l’impuissance. La papavérine et la phentolamine n’ont pas encore été approuvés par la FDA pour ce but précis, bien que ces deux médicaments étaient ceux qui, au départ, étaient utilisés pour la thérapie par auto-injection. Toutefois, une expérience considérable a été obtenue par des urologues au cours de la dernière décennie, et les trois médicaments mentionnés ci-dessus sont considérés comme étant sécuritaires pour le traitement par auto-injection.

Risques

Tous les médicaments ont des risques potentiels et des effets secondaires, et les risques existent avec tous ces médicaments et les injections. Ceux-ci peuvent inclure la possibilité de saignements ou de créer des bleus lors de l’injection, et un petit risque d’infection. L’un des risques les plus courants est le développement d’une érection prolongée ou de priapisme (plus de quatre heures). Un épisode de priapisme peut nécessiter un voyage chez le médecin ou à la salle d’urgence pour recevoir d’autres médicaments pour lutter contre les médicaments de l’auto-injection et pour soulager l’érection prolongée. Le priapisme se produit dans un faible pourcentage des patients. Le patient doit être conscient qu’une érection qui dure plus de quatre heures doit être traitée par un médecin. Une autre complication possible, est le développement de cicatrices permanentes sur le pénis. Les médicaments peuvent irrités les tissus du pénis, et la cicatrisation est plus souvent observée chez les patients qui abusent des médicaments et qui les utilisent trop souvent. La cicatrisation pourrait créer des difficultés à obtenir une érection, même avec des médicaments supplémentaires. Si les cicatrices étaient graves, le placement d’une prothèse pénienne peut être difficile, si cette option était dans les plans ultérieurs. Encore plus rare, il y a le développement d’autres problèmes médicaux. La papavérine a été connue pour provoquer des changements lors de tests de la fonction hépatique qui disparaissent lorsque le médicament n’est plus dans l’organisme.

 

Inconvénients du traitement par auto-injection

Le traitement par auto-injection nécessite que le patient ou sa partenaire apprenne à faire des injections directement dans le pénis. Le patient doit retourner chez le médecin pour des visites de suivi, en particulier dans les premières phases du traitement. Les patients ne peuvent pas utiliser les injections trop souvent, de peur de développer des cicatrices et le traitement par auto-injection devrait être limité à une fois tous les quatre à sept jours (cela dépend du type de médicament et de la réponse initiale).

Les injections sont relativement coûteuses et les coûts moyens dépendent des combinaisons de médicaments. Une injection peut coûter de 8 à 10 euros.

Ce ne sont pas tous les patients qui sont admissibles à la thérapie par auto-injection. Un pourcentage de patients ne développeront pas de bonnes érections, et un autre groupe de patients peut développer des érections qui ne partent pas, ce qui en font de mauvais candidats pour l’usage continu de ce médicament.

Avantages

L’avantage majeur de la thérapie par auto-injection réside dans le fait que l’érection créée est similaire aux érections spontanées du corps. L’érection dure habituellement de 30 à 120 minutes, ce qui est une durée suffisante pour un rapport sexuel agréable. La thérapie par auto-injection ne gêne pas le développement d’un orgasme ou de l’éjaculation. La thérapie par auto-injection est moins coûteuse que l’implant. La thérapie par auto-injection peut être utilisée par le patient à sa discrétion et à tout moment avec un minimum de préparation. Le traitement ne nécessite pas d’intervention chirurgicale et est très peu douloureux.

Résumé

Si vous décidez de commencer le programme par auto-injection, nous allons vous faire revenir au bureau pour des doses d’essai, pour voir quel médicament et quelle quantité est le plus approprié et efficace pour vous. Après avoir établi la dose, nous vous apprendrons comment prendre le médicament de la fiole, et comment l’injecter en toute sécurité dans le pénis. Vous pouvez apporter un partenaire pour regarder, même si ce n’est absolument pas nécessaire si vous avez une bonne dextérité et une bonne vue. Nous allons vous faire lire, comprendre et signer un formulaire de consentement. Le formulaire mentionnera les différents risques des médicaments et des injections. Nous allons passer en revue l’ensemble de ces risques et des conditions en détail lors du programme éducatif. Si vous avez des questions sur le traitement par auto-injection, n’hésitez pas à nous les poser.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*