Accueil » L'éjaculation » Techniques pour durer plus longtemps en retardant l’éjaculation

Techniques pour durer plus longtemps en retardant l’éjaculation

En termes simples, l’éjaculation précoce (EP) se réfère à une condition où l’homme éjacule trop tôt et avant même que sa partenaire ou lui-même n’ait atteint l’orgasme. On peut dire que l’éjaculation est précoce quand elle se produit entre 30 secondes et 2 minutes après pénétration. Lorsque l’EP se produit, cela conduit habituellement à une insatisfaction sexuelle, à des frustrations en cas d’échec constant et même à des problèmes conjugaux.

On estime qu’environ 30% des hommes souffrent ou ont souffert de cette affection à un moment donné de leur vie, ce qui leur cause une détresse évidente. L’anxiété de la performance est une autre question connexe qui est à la fois une cause et un effet de l’EP et qui empire les choses.

Types d’éjaculation précoce

L’éjaculation précoce peut être classée en deux types : congénitale et acquise. L’EP congénitale montre ses premiers signes à l’adolescence lorsque la personne commence à expérimenter la sexualité. Bien que cette condition pourrait être plus difficile à traiter si elle résulte de problèmes psychologiques plus profonds, les mauvaises habitudes telles que la masturbation rapide pour éviter de se faire prendre contribuent également au problème. L’EP acquise survient plus tard dans la vie, généralement en raison de problèmes psychologiques ou liés à la relation amoureuse. Les causes physiques telles que l’hypertension artérielle et le diabète sont également des facteurs contribuant.

Techniques pour retarder les éjaculations

Avant de vous diriger vers un médecin, il existe quelques techniques que vous pouvez pratiquer chez vous pour vérifier si elles sont efficaces. Habituellement, les méthodes les plus courantes sont : de se masturber quelque temps avant l’acte sexuel, avoir des relations sexuelles fréquemment et certains types de positions sexuelles.

Si vous n’êtes pas satisfait des résultats, envisagez de pratiquer deux stratégies comportementales à court terme connues sous le nom de « start-stop » et « technique de pression« .

La technique « Start-Stop »

C’est une technique simple qui peut être pratiquée seul ou avec un partenaire. Il s’agit de stimuler le pénis comme pour atteindre l’orgasme et de s’arrêter juste avant l’éjaculation. Arrêtez de stimuler pendant 30 à 60 secondes et recommencez lorsque vous ne ressentez plus le désir intense d’éjaculer. Continuez à répéter le processus autant de fois que vous le souhaitez en vous arrêtant et en vous reposant chaque fois que vous êtes sur le point d’atteindre l’orgasme.

Enfin, laissez l’éjaculation se produire lorsque votre partenaire et vous êtes satisfait et que vous ne pouvez plus la retenir. Bien que cette technique puisse s’avérer utile, il est important que vous communiquiez ouvertement avec votre partenaire à propos des pauses et essayez de l’intégrer avec autant de fluidité que possible à l’acte sexuel.

La technique de « pression »

Cette technique, même avec ses folies, est utile car elle peut retarder votre éjaculation pendant une longue période. Elle consiste à presser la zone entre le corps et le gland pendant environ 20 à 30 secondes juste au moment de l’éjaculation. Bien que cela puisse arrêter l’éjaculation temporairement, il est également possible de perdre l’érection jusqu’à ce que vous soyez stimulé à nouveau. Répétez le processus 4 à 5 fois, jusqu’à ce que vous décidiez de ne plus retarder.

Cette technique doit être pratiquée pendant plusieurs mois pour la maîtriser et nécessite une grande persévérance de la part des deux partenaires. L’idée derrière cette méthode est d’identifier le moment ultime de l’orgasme afin que vous puissiez retarder naturellement les éjaculations futures.

Pratiquez les exercices de Kegel

Cet exercice ne permet pas seulement d’agrandir le pénis (Plus d’informations ici), mais procure aussi un contrôle musculaire pendant l’éjaculation. Les exercices de Kegel renforcent le muscle de pubococcygien (PC) qui aide à contrôler l’éjaculation. Cependant, vos efforts doivent être réguliers et vous devez faire au moins trois séries de 10 répétitions chaque jour pendant quelques mois pour obtenir des résultats visibles. Il n’y a pas de solution facile en ce qui concerne cet exercice.

Réduire l’anxiété

On ne peut pas nier le fait que le sexe implique bien plus que juste culbuter et peloter. S’il vous arrive d’angoisser à propos de votre performance, passez plus de temps à construire l’acte final plutôt que de passer directement à la pénétration. Engagez-vous dans divers types d’exercices préliminaires, embrassez et câlinez votre partenaire, pratiquez le sexe oral pour lui donner un orgasme et soyez à l’aise avec le corps de l’autre comme vous ne l’avez jamais été auparavant.

Une fois que vous êtes détendu, le sexe est beaucoup plus agréable car il est intense. Et surtout, vous ne faites plus face à l’angoisse de satisfaire votre partenaire car elle a déjà eu un orgasme.

Utiliser des préservatifs spéciaux

les préservatifs plus épais et « extra-durables » ont tendance à diminuer le frottement pendant la pénétration, ce qui permet de maintenir la stimulation à un niveau inférieur. Un préservatif extra durable a un agent engourdissant au niveau du bout du corps qui réduit la sensibilité du pénis, ce qui vous rend capable de durer plus longtemps au lit.

Ayez plus de relations sexuelles : la pratique peut ne pas tout rendre parfait, mais elle peut certainement augmenter votre temps après pénétration. Selon le docteur Larry P. Gassner, un expert interne chez MDVIP, les hommes qui souffrent d’EP peuvent s’améliorer grâce à une pratique rigoureuse. Il a déclaré que l’anxiété de la performance est la principale cause d’EP suivie par les problèmes psychologiques ; cela peut être traité en augmentant la similitude des partenaires et le niveau de confort qu’ils partagent.

Quand consulter un médecin ?

Si vous avez essayé tous les remèdes et techniques possibles contres l’éjaculation précoce, mais en vain, il est peut-être temps d’avoir un avis professionnel sur ce qui pourrait clocher. Un médecin peut correctement diagnostiquer votre état et affiner les causes jusqu’à à la racine du problème afin qu’il puisse vous donner les bons médicaments. Si votre EP est due à des raisons psychologiques, vous pouvez contacter un thérapeute comportemental qui peut vous aider à explorer en profondeur votre psychologie et à trouver la raison exacte.

Une bonne communication avec le thérapeute ainsi que votre partenaire peut être la clé d’une vie sexuelle satisfaisante qui attend juste d’être explorée.

Conclusion

L’éjaculation précoce est peut-être le plus commun ainsi le plus traitable des troubles sexuels chez les hommes. Donc, si vous rencontrez ou si vous remarquez les signes d’EP, ne perdez plus de temps et essayez certains des conseils mentionnés dans ce guide. Il n’y a rien à craindre parce que ce trouble peut être traité en toute sécurité et sans beaucoup de tracas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *