Accueil » Impuissance » L’hypertension et l’impuissance masculine

L’hypertension et l’impuissance masculine

Hypertension artérielle et dysfonctionnements érectiles des milliers de Français sont concernés!

Il existe en France plus de 10 millions de personnes souffrant d’hypertension, près de 15% d’entre elles présentent des problèmes d’érection liée à l’hypertension elle-même ou aux traitements associés.

Selon plusieurs études, près de 50% des hommes âgés de 40 et 79 ans et souffrant d’hypertension artérielle ou de problèmes cardio-vasculaires sont victimes de troubles érectiles.
hypertension-impuissance-masculineLa pression artérielle normale est inférieure à 14/9, on parle d’hypertension dès que celle-ci s’élève de manière permanente à 16/9 ou plus. Elle peut déclencher de graves complications telles que l’infarctus ou les attaques cérébrales.

Au-delà de celles-ci elles peuvent également entraîner des troubles sexuels qui vont de la simple « panne » à l’impuissance masculine totale qui empêche le rapport sexuel.
Cerner le fonctionnement de l’érection peut aider à comprendre pourquoi l’hypertension est responsable de ces troubles.
Physiologiquement, une érection du pénis résulte de l’engorgement sanguin des deux corps caverneux, sortes de tubes qui parcourent la longueur pénienne. Cet afflux de sang est le résultat des stimuli sexuels.
Sous les corps caverneux se trouve une autre structure tubulaire, le corps spongieux qui contient l’urètre par où passe l’urine durant la miction et le sperme durant l’éjaculation. Le corps spongieux se gorge également de sang au cours d’une excitation sexuelle.

Des phénomènes complexes contribuent aux problèmes érectiles mais résultent notamment d’une altération de la capacité du muscle lisse du pénis à se dilater car l’hypertension maintient les artères dilatées avec pour conséquence des problèmes de circulation du sang dans la verge.

On suspecte également l’hypertension de faire diminuer le taux de testostérone dans le sang et dès lors de diminuer les fonctions naturelles d’excitation de l’homme.

Il en résulte que le patient éprouve des difficultés à développer ou à maintenir une érection.
Les troubles de l’érection font également partie des effets secondaires des médicaments traitant l’hypertension. Les diurétiques et notamment la spironolactone ainsi que les antihypertenseurs d’action centrale et les bêtabloquants sont souvent responsables de problèmes érectiles,Les patients rendant leur traitement responsable de leurs problèmes d’érection préfèrent ne plus suivre leur traitement au détriment de leur santé cardiovasculaire.

Ce sujet encore tabou, beaucoup d’hommes éprouvent des réticences à parler de leurs pannes sexuelles à leur médecin. Pourtant des solutions simples peuvent être apportées aux problèmes érectiles. Un simple changement de médicament ou un ajustement de l’horaire de prise des médicaments peut résoudre le souci. Il vaut mieux consulter rapidement car ces troubles purement physiologiques peuvent avoir des répercutions psychologiques importantes et plus difficiles à soigner. Il peut être dangereux de prendre des médicaments du style LEVITRA ou VIAGRA pour pallier aux pannes sexuelles si on souffre d’hypertension, seul un médecin qui connait les médicaments que vous prenez est à même de vous conseiller de manière sécuritaire.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*