Accueil » Le pénis » Les déformations du pénis : types d’anomalie et traitements

Les déformations du pénis : types d’anomalie et traitements

Le pénis qui est l’organe génital masculin attire toujours l’attention avec les nombreux problèmes qui peuvent affecter cette partie du corps.

Les types d’anomalie du pénis

On détecte plusieurs types d’anomalie du pénis, allant de la plus bénigne à celle plus complexe.

  • Le micro pénis fait partie des malformations congénitales détectables dès la naissance. On définit un micro pénis par une verge en dessous de la taille normale. Le nouveau-né a un très petit pénis lorsque ce dernier mesure moins de 2 cm. Chez les hommes adultes par contre, le micro pénis est diagnostiqué par une taille du pénis inférieure à 8 cm après étirement.
  • L’hypospadias est une anomalie de l’orifice urétrale qui se caractérise par une non-fermeture de l’urètre dans la partie inférieure du pénis. On distingue trois types d’hypospadias dont celui balanique (ouverture sous la glande), pénien (ouverture au milieu du pénis) et pénoscrotale (ouverture au niveau du scrotum).
  • Courbure de la verge ou maladie de la peyronie : ce type de déformation pénien atteint généralement les hommes âgés. La courbure de la verge est découverte lorsque le pénis en érection se courbe vers le bas ou vers le haut. Elle est souvent due à des défauts de développement des zones caverneuses.
  • Le phimosis est un rétrécissement congénital ou acquis qui s’accompagne d’une difficulté ou une impossibilité de rétracter le prépuce au-dessous du gland. Le phimosis est normal chez les nouveaux nés, mais il devient une anomalie lorsqu’il persiste jusqu’à 5 ans, voire plus. Cette déformation du pénis s’apparente avec d’autres maladies liées au prépuce dont le paraphimosis, le frein du prépuce.

On distingue plusieurs anomalies du pénis, mais ces quatre cas sont les plus fréquents chez l’homme.

Comment détecter une anomalie du pénis

Presque tous les hommes ont cette crainte d’avoir une anomalie au niveau de leur sexe. Pour détecter une anomalie du pénis, il faut d’abord connaître la taille et la morphologie normales du pénis. La prise de mensuration se fait lorsque le pénis est au repos, et lorsqu’il est en érection. La taille moyenne d’un pénis au repos est normalement de 7 à 12 cm. Celui en érection mesure par contre dans les 12 à 14 cm. La moyenne du pénis des Français est de 12 cm au repos, et 16 cm en érection. En dehors de ces cas, on pourrait déjà diagnostiquer une anomalie du pénis. Pour ce qui est de la morphologie du pénis, celui-ci doit avoir une glande (le bout du pénis de forme canonique couvert par une muqueuse rosâtre) avec l’urètre, la couronne et le sillon normaux. Le corps d’un pénis normal doit comporter une zone caverneuse et le corps spongieux sans aucune anomalie. Lorsque le pénis n’a pas cette morphologie ou la taille précitée, on peut dire qu’il y a déformation du pénis. Mais pour être sûr du bilan, il est nécessaire de consulter un médecin qui saura diagnostiquer une vraie déformation pénienne.

Déformations du pénis : comment les traiter

déformations-du-pénisAvant de traiter une malformation du pénis, il faut avant toute chose avoir fait un bilan concluant que le médecin aura prescrit pour détecter le vrai problème pénien. Pour le cas du micro pénis, les patients ont le choix entre un traitement hormonal et la chirurgie. Le traitement hormonal n’est efficace que lorsque l’anomalie de petit pénis est détectée depuis la naissance à l’adolescence. Ceux chez qui il a été découvert à un âge plus avancé, peuvent recourir à la chirurgie pour étirer la verge. Par contre, les hommes atteints de l’hypospadias ou ouverture de l’urètre, peuvent opter pour la chirurgie qui consiste à fermer ces embouchures. Concernant la courbure de la verge, les traitements médicaux sont nombreux, notamment la vitamine E ou l’anti-fibreux. Pour ce qui est du résultat, le pénis doit avoir une taille normale au bout de 20 mois à deux ans de traitement. A part cela, les urologues donnent aussi la possibilité aux patients de pratiquer la chirurgie qui consiste à repositionner la verge. Cette intervention reconstructrice n’est pas sans risque, surtout la réduction de la taille du pénis en érection de 2 cm. Il faut savoir que dans la plupart des cas, pour résoudre une anomalie du pénis, les patients optent pour une intervention chirurgicale qui assure un meilleur résultat.

Ce qui concerne les adultes qui souffre de la maladie de la peyronie ( verge courbée) , il existe un appareil très efficace qui pourra vous aider à remonter ce problème , et pour plus d’information cliquez ici .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *