Accueil » Érection » le dysfonctionnement érectile et la masturbation excessive

le dysfonctionnement érectile et la masturbation excessive

L’excès de stimulation du pénis peut conduire à une érection de mauvaise qualité, alors que la disparition de l’érection matinale peut signifier un déséquilibre hormonal. Les érections faibles peuvent avoir différentes causes, une mauvaise circulation sanguine, des problèmes d’anxiété, mais pour les hommes qui se masturbent plus souvent, cette faiblesse peut se produire en raison d’un déséquilibre hormonal.

Les troubles de l’érection à cause d’une masturbation excessive

La réserve hormonale

érection-masturbationPensez au sexe comme s’il s’agissait d’une batterie… Plus vous l’utilisez, plus elle se décharge. Une érection se produit grâce à un dosage équilibré et sain d’hormones et de neurotransmetteurs. L’envie de sexe commence avec la testostérone. Mais les hommes qui éjaculent trop souvent perdent leur niveau de testostérone plus rapidement que leur corps peut en fournir. Avec peu de testostérone, les érections deviennent plus faibles.

En même temps, la dopamine doit être libérée pour stimuler le pénis, alors que l’acétylcholine doit être présente pour maintenir le niveau « d’excitation » au maximum. L’oxyde nitrique, un produit chimique de liaison, doit également   jouer son rôle dans le but de fournir l’information appropriée entre le cerveau et le pénis pendant une érection de bonne qualité. L’excès de masturbation épuise tous ces neurotransmetteurs.

Un taux de dopamine trop bas nécessite plus de stimulation afin de rester « dur », tandis que la diminution des taux d’acétylcholine affecte l’écoulement du sang nécessaire pour maintenir une érection. Les niveaux d’oxyde nitrique trop bas conduisent à une diminution de la communication entre le cerveau et le pénis.

Retrouver les hormones appropriées

Pour aider les hormones à retrouver leurs niveaux normaux, les hommes doivent s’abstenir de se masturber trop souvent. L’individu qui a grandi en étant accro à cette  »activité » peut avoir du mal à arrêter. Pourtant, un individu doit s’efforcer de la cesser progressivement. Ensuite, il doit prendre des suppléments hormonaux capables de l’aider à stabiliser la testostérone et la production de neurotransmetteurs afin de retrouver une érection en bonne santé.

13 commentaires

  1. James

    Bonjour, je suis un homme de 20 ans est a la majorite de mes relation sexuelle. Je perds mon erection. C’est a dire que je peut devenir « dur » mais pendant l’action je la perd. J’ai remarque que defois je pensais a autre chose totalement « random  » pendant l’action. Mais ma partenaire m’excite et je la desir. Donc j’ai besoin de solution parce que lorsque je suis dure tr va bien ma partenaire gemit et tout mais c’est arriver a qlq reprise ue jai persu l’erection. Pouvez-vous m’aider c’est très gênant. Je suis tres jeune encore je ne peux ps avoir ce probleme pourtoujours

  2. moumenine

    bonjour merci pour cet article c’est vraiment sympas sa fait plus que 2 ans que je fait des recherches j’aimerai bien partager mon expérience pour aider beaucoup de jeunes qui ont le même probable que moi si tu es accro a la masturbation arrête sa toute suite c’est vraiment dangereux donc je vais vous raconter mon expérience j’ai connu la masturbation à l’âge de 12 ans depuis la je me masturbe presque tous les jours j’ai jamais passé plus que une semaine sont faire sa alors a l’age de 23 ans j’ai rencontré une fille belle sympas je suis partie chez elle on a fait l’amour, j’arrivai a la pénétré quand on n’a fini elle m’a dit c’est quoi le problème je te plais pas j’ai pas compris pourquoi elle m’a dit ton érection est molle et j’ai rien sentie j’ai lui mentis on lui disant que j’étais fatigé, après j’ai eu un autre rapport et avec celle là j’arrivai pas a la pénétré et une autre je l’ai pénétré mais c’était toujours molle alors j’ai décidé de partir voir un sexologue il ma donné des analyses des hormones et échographie parce qu’il y a avait un gonflement dans le testicule droit les résultat sont sortie est j’avais rien du tout tous marcher normal le testostérone était bon le prolactine fsh/lh il m’a donné des suppléments alimentaires (gingembre avtiv man vugaroc viactal ) au début j’ai eu des érections matinales mais après ça ne marchait plus j’ai eu une relation c’est pareille rien n’a changé je suis partie le voir il m’a dit tu as rien du tout c’est juste psychique alors la j’ai commencé à chercher dans les forums et je remercie bcp les personnes qui m’ont aidé j’ai compris que le problème était venu de la masturbation excessive non de dieu arreter sa quand je me masturbe mon érection et dur comme un béton et la taille de mon pénis arrive jusqu’à 16 cm mais avec ma partenaire elle dépasse pas les 12 cm et c’est vraiment molle j’ai décidé de faire un sevrage masturbation et je pratique la musculation du périnée et oui j’ai oublié le viagra cialis rien ne marcher sur moi donc svp arreter la masturbation ça a vraiment pourris ma vie pour les gens qu’ils ont mon probleme faite le sevrage pendant longtemps plus que les 3 mois et faite la musculation du périnée et tout rentrera dans l’ordre je vous donnerai des nouvelle prochainement aller bon courage et merci pour l’article

  3. Trucmuch

    Je me suis rendu compte que j’avais le même soucis que toi moumenine, mais en plus de celui ci j’ai des petits soucis d’éjaculation « précoce », je suis pas un précoce extrême qui ejacule dès qu’on l effleure mais après la penetration je ne résiste pas bien longtemps, une 20aine ou 30aine de seconde pas plus et ça, c’est pénalisant aussi… je voulais savoir si tu avais le même soucis que moi en plus de cette demi molle ? Qui pourrait peut être être dû à une « masturbation excessive » aussi ?
    Ça deviens pesant pour moi et mes compagnes. ..

  4. Ralf

    Bonjour

    J’ai eu le même problème, de mauvaises habitudes de masturbation, jusqu’à ce que tout cela me ruine ma sexualité, j’ai perdu ma copine à cause de ça, et il a fallu que ça arrive pour que je mesure lampleur du problème, alors je m’intéresse à la question depuis longtemps, pour commencer il faut arrêter la masturbation, j’arrive à me contrôler, a m’abstenir, des fois pendant un mois ou a défaut, je contrôle la fréquence, une ou deux fois par semaine, c’est difficile d’arrêter complètement mais c’est possible, donc j’ai d’abord vu ce problème, réduit au max, ensuite t’a le sport, bah je me suis mis a la muscu déjà, sans stress, pour l’instant je vis et j’assume mon celibat, jarrere de culpabiliser, je me remet en forme, je drague des filles, bref je me fait plaisir pour justement garantir le bon fonctionnement de mon cerveau, je ne suis pas pressé d’avoir une partenaire pour tester, je corrige mes habitudes, sport, bien être etc et me donne juste les moyens pour trouver une partenaire….d’abord arrêter la masturbation, se mettre au sport, eviter la solitude ou se remettre en question, c’est déjà là des choses importantes qui pourraient aider…. pour pouvoir arrêter, commencer par réduire la fréquence et progressivement on y arrive… pour ceux qui se la joue way je me branle pas, bah tant pi il fallait le faire au moins une fois dans sa vie..bref, pas de mastop, beaucoup de sport et ça ira mieux pour commencer…désolé de m’être répété et pour les fautes….

  5. black~7089

    Salut a tous moi je n’ais que 16 ans et j’ai commencer à me masturber à l’age de 12 ans, je faisais presque chaque jour et parfois meme 4 fois par jour, mais maintenant je bande mou et le pire c’est que je n’ais pluq d’erection matinal SVP qu’est ce que je dois fair pour que mon penis redevienne dur comme avant?? Merci d’avace

  6. leota

    essaye la musculation du périnée comme moumenine la dit je crois que c’est la solution

  7. bhuiio

    Je suis un homme de 23 ans et j’ai rencontré il y a de cela un an mon âme sœur. on file le parfait amour et tout. seulement on est très loin l’un de l’autre du fait de la distance géographique. obligés de se contenter de pas plus de 60 jours. le reste du temps je me suis dit pour ne pas avoir à trop la tromper je pratiquerai la masturbation. j’en suis devenu accro. je le faisais chaque jours et certains jours 2 à 3 fois. ca me semblait marcher vu que mes erections nocturnes ont été perdu et ma libido avait considérablement diminuée. j’avais presque plus la tete aux femmes. biensur à ce moment je savais pas qu’une masturbation excessive avait un impact sur l’erection et que la perte des erections noctures et matinales signalaient un problème hormonal.
    tout allait donc bien jusqu’à ce que ma copine et moi on soit de nouveau ensemble. problème ce qui n’avait jamais été le cas auparavent va se produire. non seulement mon érection est très molle, mais aussi elle est accompagnée d’une éjaculation précoce et même d’une perte totale de mon érection pendant l’acte sexuel. la deuxième tentative a été plus catastrophique. j ai même pas pu la pénétrer.
    conséquence panique totale, fixette sur ce que je considérais déjà comme un problème très grave!!! fixette sur mon pénis. impossible de me concentrer à faire autre chose parce que mon pénis qui peut plus se lever est comme dans ma tête.
    j’ai fait des recherches sur internet et je suis tombé sur des cas similaires ce qui a constitué pour moi la première phase de mon traitement d’un point de vue psychologique. j’ai comme il est préconisé arrêté tout de suite la masturbation, pratiqué la musculation du périnée et beaucoup de sport, je m’hydratais (3 litre d’eau par jour) et je consommais du miel de temps en temps. et surtout j’ai tout de suite arreté de me renfermer et de penser à mon sexe. j’en ai parlé à ma copine on a même lu ces fora ensemble.
    résultat 1 semaine et demi après mon seuvrage j’avais de fortes erections mais pas seulement. elles etaietn encore plus fortes qu’avant (du fait de la musculation du perine que je pratiquais tous les jours, ce que je conseille vivement. je continue d’ailleurs à le faire). le jour où j ai refait l’amour avec ma copine non seulement l erection etait vraiment dure, mais aussi on a fait l’amour 3 fois la meme journee.
    arret de la masturbation, sport, hygiène de vie saine, dialogue avec sa partenaire et on renait de ses cendres. merci à ceux qui ont partagés leurs expériences. ca m a vraiment aidé.!!!

    • A.Thibault

      Merci beaucoup pour votre retour précieux qui pourra aider pas mal de personnes 🙂

  8. heuch

    salut moi c’est heuch en faite le probleme que j’ai c’est moi qui est a l’origine je ne dur pas quand je fais l’amour en vrai dire je suis impuissant car je ne fais pas plus de 1minute sans ejaculer a la fin je ne fais meme pas gémir ma partenaire et elle me deteste apres les rapport si elle es tjrs avec moi toujours c’est pas a cause du sexe mais par amour donc je voulais que l’on maide a resoudre ce probleme j’ai passé beaucoup de temps a me masturbé en regardant des filmes porno et aujourd’hui voila le resultat

    • Bhuiio

      La première des choses à intégrer Heuch est l’arret total de la masturbation. Si ça t es impossible contrôle la fréquence. Je dirais pas plus de deux éjaculations par semaine. Deuxiemement pratiques la musculation du périnée. Pour l identifier c est simple: soit en stoppant l urine au moment du pipi (le muscle qui te permet de le stopper, c est lui), soit en en mettant ton petit doigt, pas a plus de deux centimètres, dans l anus (le muscle qui permet la contraction autour de ton doigt, c est lui). La musculation du périnée consistera alors a contracter ce muscle volontairement(faire des recherches Google pour la méthode et pour plis d infos). J ajouterais a tout cela l importance du sport et d une bonne alimentation.
      Il y a un mois j’étais moi-même dans ton problème. Je l ai fait et ça a marché. Plus d éjaculation précoce , plus d érection molle, une érection parfaitement contrôlée et qui dure.

  9. Kwayep

    Slt moi c’est Arnaud Je me masturbe depuis l’âge de 16 ans aujourd’hui j’en ai 24 ans j’étais devenu acro je le pratiquer même 3 à 4 fois pas jour maintenant je m’efforce à arrêté ma copine et moi cherchons l’enfant mais rien juste vous demander ci la masturbation rendait stérile svp aidé moi ça déjà deux ans que nous vivons ensemble

    • Bhuiio

      Non Arnaud, la masturbation, même excessive (3 à 4 fois par jours dans ton cas), n’a pas de conséquence sur la fertilité.
      Le problème se situe sûrement ailleurs.
      Consultes au plus vite un médecin

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*