Accueil » Érection » Connaître les érections psychogènes

Connaître les érections psychogènes

À un certain moment de sa vie, chaque homme éprouve une défaillance psychogène dans l’atteinte d’une bonne érection ou dans le maintien d’une érection rigide avant d’éjaculer. Lorsque cela se produit, il provoque instantanément une séquence de fortes émotions : surprise, anxiété, peur, frustration, colère et désespoir. Une dysfonction érectile occasionnelle ou la situation de dysfonction érectile est particulièrement commune à un jeune âge, c’est-à-dire dans les premières années de la vie sexuelle d’un homme, peut-être même à sa première relation sexuelle ou plus tard, lors d’une nouvelle relation considérée importante par l’homme. Cet échec devient une source de gêne et d’anxiété, et la question « Pourquoi moi? » est rapidement remplacée par «Comment vais-je faire la prochaine fois? »

Qu’est-ce qu’une érection psychogène ?

érection-psychogèneLes problèmes d’érection psychogène sont aussi appelés dysfonction érectile psychogène. C’est l’incapacité persistante d’obtenir ou de maintenir une érection satisfaisante pour la performance sexuelle en raison principalement ou exclusivement de facteurs psychologiques ou relationnels. Cette définition reconnaît trois éléments clés. Premièrement, la dysfonction érectile psychogène est un diagnostic positif qui ne doit pas être validé lorsque l’étiologie de la maladie est incertaine ou inconnue. Deuxièmement, les facteurs psychosociaux doivent être identifiés comme la cause principale ou exclusive de la dysfonction du patient. Les patients atteints d’une combinaison de facteurs organiques et psychogènes devraient être diagnostiqués comme ayant un dysfonctionnement érectile organique psychogène mixte. Et troisièmement, d’autres éléments de la définition sont conformes aux définitions de consensus récentes de la dysfonction érectile. L’érection psychogène coexiste souvent avec d’autres troubles sexuels, notamment le désir sexuel hypo actif, et les troubles psychiatriques, en particulier la dépression et les troubles anxieux.
Éviter le stress à tout prix

Le problème peut s’aggraver si le patient concerné ne demande pas immédiatement l’aide d’un médecin spécialiste ou psychologue. Or, c’est ce qui se passe habituellement, car il ne comprend pas ou ne veut pas accepter l’origine psychogène du problème. Quand le problème persiste, la qualité de l’érection est affectée, même pendant une masturbation et finalement, toutes les érections matinales sont perdues. L’apparition de ces différents symptômes évoque une dysfonction érectile organique et, par conséquent, les tests spécifiques (pénis triplex) qui sont effectués pour évaluer la vascularisation du pénis donnent souvent des résultats pathologiques erronés en raison de la forte anxiété du patient pendant l’examen. Ainsi, un mauvais diagnostic de fuite veineuse du pénis condamnera le jeune homme à prendre des médicaments à vie. Le médicament peut ne pas être efficace pour donner le résultat souhaité en raison du stress intense du patient. La vérité est que les problèmes érectiles psychogènes peuvent être facilement traités aujourd’hui, s’il est traité à temps, c’est-à-dire dès l’apparition des symptômes.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*